logo_ceeLes CEE (Certficats d’Economie d’Energie) visent à valoriser les travaux qui permettent d’économiser de l’énergie. Ces certificats sont achetés par les producteurs d’énergies (appelés obligés) qui compensent ainsi leur impact sur l’environnement.
Le SIDEC valorise les travaux performants qu’il réalise pour les collectivités dans la rénovation de bâtiments ainsi que les travaux d’amélioration de l’éclairage public.

Pour déposer un certificat, le seuil de 20 gigawatt cumac doit aujourd'hui être atteint. C’est pourquoi, le SIDEC propose de mutualiser les opérations des collectivités adhérentes.

Possibilité aussi de déposer un dossier inférieur mais une seule fois dans l'année.

Le SIDEC fut le premier syndicat à déposer des CEE en avril 2009.
Pour cela il a reçu le 1er prix bâtiment du grand prix FNCCR des certificats blancs en novembre 2009.

L'ensemble des dépôts représente plus de 200 000 € de recette réinvestit dans l'aide aux travaux d'amélioration de l'éclairage public :
Dépôt des 1ers  dossiers avril et juin 2009 : 36.9 GWh => valorisés 103 000 €
Dépôt d’un dossier juin 2010 : 10,9 GWh => valorisés 38 250 €
Dépôt d’un dossier décembre 2010 patrimoine Conseil Général : 14,5 GWh => valorisés 50 739 €
Dépôt d’un dossier décembre 2010 travaux éclairage public : 4,8 GWh => valorisés 19 330 €

Quels sont les opérations valorisables ?
210 fiches d'opérations standardisés : Un catalogue d’opérations d’économies d’énergie les plus courantes donnant droit à des CEE, appelées «opérations standardisées», a été établi par arrêté ministériel. Une fiche par opération standardisée, précise les conditions d’éligibilité et les modalités d’évaluation des économies d’énergie à partir d’un montant forfaitaire prédéfini de kWh Cumac.
Ces actions sont réparties en 6 secteurs : les bâtiments existants résidentiels, les bâtiments existants tertiaires (isolation, chauffage, production d’eau chaude sanitaire, éclairage, …), l’industrie, les réseaux (réseau de chaleur, éclairage public), les transports (conduite économe, …) et, pour cette seconde période, l’agriculture.
Le SIDEC a proposé une nouvelle fiche : la valorisation de la pose d'horloges astronmiques.